Maghreb

Ce grand territoire allant de la cyrénaïque au bord de l’atlantique en passant par le sahel regroupe différentes ethnies dont les bédouins, les noires, les maures et les kabyles. Cette portion de l’Afrique a longtemps subit l’influence de puissances extérieures. La présence de Carthage, colonie de Tyr laisse sa place en 146 av-JC à Rome, qui dominera la région jusqu’à l’émergence des royaumes musulmans. La tutelle de l’empire ottoman s’installe à partir du 13ème siècle. Cette dernière bien que peu présente s’efface devant les colonisations du 19ème et du 20ème siècle.

L’implantation européenne se termine les années suivant la deuxième guerre mondiale de manière pacifique, excepté en Algérie. Suite aux départs des gouvernements métropolitains, des gouvernements autoritaires se mettent en place imprégnés par le nationalisme arabe.  Aujourd’hui, la région connaît une grande instabilité, le printemps arabe n’est pas encore fini et entre à présent dans une phase cruciale pour la construction d’États démocratiques, comme en Tunisie. L’Algérie n’a pas connu de soulèvement de la même ampleur. Les souvenirs de la guerre civile des années 1990 et une armée omniprésente représentent de sérieux freins à toutes velléités d’émancipations. Au Maroc, la monarchie exerce l’essentiel du pouvoir, malgré des signes de détentes . La Libye se trouve en proie à une guerre civil, résultant d’une gestion à l’irakienne de ce pays. Face à des États tournés uniquement vers les questions intérieures ou déliquescent, l’importance que représente le contrôle du sahel paraît bien mince.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s