Amérique

L’histoire des Amériques se modifie radicalement suite à la découverte d’une partie du continent par Christophe Colomb en 1492. La mise à jour de ces nouvelles terres provoque la migration de populations européennes et africaines au cours des siècles. Ces dernières supplantent les ethnies originelles, aussi bien démographiquement, que culturellement. Le nord est principalement colonisé par l’Europe occidentale et le sud, par l’Espagne et le Portugal. Divers États émergent, dont les États-Unis, géant qui revendique son indépendance, il est le premier pays colonisé à obtenir sa liberté en 1783.

L’économie états-unienne profite d’une croissance continue tout au long des 19ème et 20ème siècle, et devient le bailleur de fond des puissances européennes au cours de la première guerre mondiale. A la faveur de la deuxième guerre  mondiale, les États-Unis affirment définitivement leur suprématie face au Japon et à l’Allemagne, et financent la reconstruction de l’Europe. Le centre de gravité des relations internationales se déplace aux États-Unis, notamment avec la création de l’O.N.U, de l’O.T.A.N. et d’autres organisations. Le sud du continent affiche un paysage inégal, allant de pays émergents comme le Brésil et l’Argentine, à des systèmes étatiques en développement comme la Colombie et la Bolivie.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s